5 janvier 2018 Fabrice RAULT

Le Digital transforme l’entreprise et son approche au client

La révolution numérique a eu un double impact qui a profondément bouleversé nos habitudes que ce soit sur notre communication (75% de la population mondiale utilise un portable, explosion des réseaux sociaux, …) ou que ce soit sur notre consommation.

 
Chaque entreprise, quel que soit son secteur, cherche à améliorer ses performances et sa productivité. Quelles solutions digitales choisir ? Où place-t-on la relation client ?

Le dirigeant, homme clef de la transformation digitale de l’entreprise

Il est clair qu’aucune solution digitale ne peut fonctionner si le projet de la transformation n’est pas porté par le dirigeant de l’entreprise. En effet, la transformation digitale de l’entreprise débute par une identification efficiente de ses aspirations et des opportunités à saisir en misant dans un premier temps sur l’humain et une vision commune. Dans un second temps, la formation ; et ce, afin que chacun puisse trouver sa place et puisse se positionner dans l’entreprise.

Adapter l’organisation de l’entreprise

L’intégration du digital a, pour première conséquence pour les entreprises, de s’interroger sur leur organisation afin de s’adapter à cette réalité moderne et aux nouvelles exigences des clients. Il faut pouvoir offrir un service fluide aussi bien du point de vue du client que de l’entreprise. Avoir une interface s’adaptant aussi bien à l’appareil choisi et qu’aux usages du client. D’après l’étude de Deloitte, les achats à partir d’un téléphone intelligent ou d’une tablette bénéficieront de la convivialité des applications et l’entreprise prédit aussi que le chiffre des utilisateurs qui s’y adonnent connaîtra une croissance flagrante.

Un impact positif et efficient sur les collaborateurs de l’entreprise

La mise en place d’outils digitaux s’accompagne de divers chantiers menés par la direction qui va répartir les compétences de ses collaborateurs en mettant l’accent sur le collaboratif ce qui va peut générer des résultats bénéfiques sur l’engagement des collaborateurs. D’après une étude de Capgemini Consulting relative aux impacts des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur la qualité de vie et la santé au travail montre l’impact globalement positif des usages des NTICS sur les conditions de travail. En ouvrant de nouvelles possibilités d’interaction et de production, ces usages ont apporté des améliorations concrètes et ont contribué de manière nette au sentiment de satisfaction au travail. Ils constituent bien souvent des solutions jugées adaptées par les salariés aux problèmes qu’ils ont à gérer dans leur contexte de travail présent (sécurité, intérêt du travail, besoin de sens et d’être acteur des évolutions…) ou tout au long de leur vie professionnelle (équilibre vie professionnelle/vie privée, employabilité…).

Une approche agile et collaborative

Par exemple, la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE /intranet) peut être un accélérateur de production car il favorise la réactivité, fédère les équipes sur les projets et améliore la collaboration. Pour ce faire, il est important de choisir les bons outils, qu’ils soient adéquats, intuitifs, ergonomiques, rapides et surtout accessibles facilement. Des moyens de déploiements progressifs sont à préconiser afin que l’adoption soit positive et évolutive : on parle alors de méthode agile qui est une approche itérative et collaborative prenant en compte les besoins initiaux et ceux à venir.

Une approche fusionnelle vers le client
La démocratisation des outils digitaux a engendré une grande transformation dans la relation client ; en effet, le client a gagné en autonomie, il compare, exprime son avis et surtout recherche quelque chose de précis et de qualitatif. Ainsi, le digital est devenu une approche fusionnelle de l’entreprise et du client, l’expérience de celui-ci doit être au coeur de la mobilisation. Les nouvelles entreprises, nées à l’ère du digital, l’ont bien compris et avancent en mettant en place leurs processus d’un pas commun avec leur démarche de commercialisation ce qui leur donne une parfaite maitrise de leurs clients et place le produit au second plan.

Retrouvez cet article sur :
www.ecommercemag.fr
www.relationclientmag.fr

 
Rédigé par Valentine SIMON-GHEZA, Directrice Adjointe chez AKOA

CONTACTEZ NOUS